• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
26/11/2018

Les fonds d'investissement verts en France : Le Monde reprend la nouvelle étude EnergyLab de Sia Partners

La nouvelle étude EnergyLab Sia Partners dévoile que 22,6 Mds € ont été investis par des fonds dédiés à la transition énergétique créés par des organismes implantés en France.

Dans un article publié le 24 novembre 2018, le journal Le Monde présente en exclusivité les résultats de l'étude Sia Partners : "En France, la finance verte en est toujours à ses balbutiements".

Extraits :

"La France n’a pas à rougir des efforts qu’elle déploie depuis 2015 pour pousser la sphère financière à jouer la carte de la transition énergétique et de la lutte contre le réchauffement climatique.Trois ans plus tard, cependant, force est de constater que seuls 22,6 milliards d’euros ont été investis par des fonds dévolus à la transition énergétique, créés par des banques, des sociétés de gestion ou des assureurs implantés dans l’Hexagone, selon une étude du cabinet Sia Partners."

"On trouve aussi des activités liées au secteur des hydrocarbures, au traitement des déchets ou au développement de drones pour l’industrie. De fait, aucun label commun n’existe pour reconnaître le caractère durable de ces investissements, ce qui donne le sentiment d’un maquis flou et peu réglementé. «Il y a un besoin d’harmonisation, de définition précise des termes comme “durable” ou “finance verte”», note Charlotte de Lorgeril, qui a coordonné l’étude de Sia Partners. Elle estime qu’une définition précise pourra inciter à une fiscalité plus avantageuse et aiguiser l’appétit des acteurs du monde de la finance."

"Cette absence de transparence et de contrôle extérieur soulève des interrogations sur les motivations des fonds qui investissent. La finance verte ne se résume-t-elle qu’à un enjeu de communication ? « L’image, c’est un bonus», résume Charlotte de Lorgeril, qui précise que ces fonds sont d’abord à la recherche d’opportunités d’investissement. Les investissements dans les fonds verts sont certes en croissance constante, mais ils doivent être massivement renforcés pour peser réellement sur la transition énergétique. Afin d’atteindre ses objectifs de réduction des émissions de CO2, la France doit investir chaque année entre 45 et 70 milliards d’euros dans ses politiques climatiques. «L’augmentation des investissements doit provenir principalement du secteur privé », prévient l’étude de Sia Partners."

 

Retrouvez l'intégralité l'étude EnergyLab dès le 27/11/2018 sur le nouveau site dédié EnergyLab.

 

 

0 commentaire
Publier un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top