• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
11/07/2018

Le BIM, une composante-clé du bâtiment 4.0

Moteur de la transformation majeure que vit le bâtiment vers le digital, le Bulding Information Modeling (BIM) est au centre d'une réelle dynamique de revalorisation de la filière : 220 000 emplois gagnent en qualification grâce au BIM et 2 500 nouveaux emplois seront créés d'ici trois ans.

La nouvelle étude Sia Partners analyse les opportunités portées par le BIM pour revaloriser le secteur du bâtiment en France et créer des emplois qualifiés. 

 

Téléchargez l'étude dans son intégralité en cliquant ici.

Résumé Exécutif

Poids lourd de l’économie française (6% du PIB et 5% de la population active[i]), le secteur du bâtiment a été fortement fragilisé par des années de récession post-2008 : en cause, le ralentissement des investissements et l’augmentation des coûts de main d’œuvre et des matières premières, mais également les difficultés pour les entreprises à renouveler et moderniser leur outil de production et à adapter leur méthode de travail aux évolutions de leur activité.

Cependant la filière bâtiment en France connait une reprise d’activité depuis 2016, reprise qui reste fragile : de nouveaux enjeux liés à l’évolution des usages des bâtiments et aux technologies innovantes sont à adresser pour sécuriser l’activité de la filière et les emplois qui lui sont liés.

Une rupture s’annonce alors pour le secteur : ces nouveaux enjeux imposent une transformation de la chaîne de valeur « métier » du bâtiment pour s’adapter aux évolutions de l’activité. Historiquement très silotés, les métiers doivent devenir plus collaboratifs et gagner en qualification pour revaloriser la filière bâtiment.

Le digital apparaît comme un levier dans cette dynamique de transformation des métiers, en ouvrant de nouvelles perspectives et opportunités : le BIM en est une des composantes.

 

Le BIM (Building Information Modeling) est un processus digital centré autour de la donnée comprenant :

  • une maquette numérique centralisant les caractéristiques physiques et fonctionnelles de l’ouvrage
  • des méthodes de travail transformées, plus collaboratives et à plus forte valeur ajoutée
  • des règles de gestion des échanges et des données, des conventions cadrant le rôle et les responsabilités de chaque intervenant

La démarche BIM est créatrice d’opportunités et de valeur sur tout le cycle de vie d’un ouvrage et pour tous les acteurs. L’intérêt qu’elle suscite fait émerger un écosystème BIM à comprendre et à maîtriser pour en maximiser les bénéfices : la réussite du BIM passe par la maîtrise des dimensions projet, humaines et technologiques de cet écosystème.

La convergence et la structuration des données au sein d’un même système est le premier fondement de la création de valeur BIM. L’exploitation de ces données de manière collaborative en est une autre composante-clé : aujourd’hui maquette numérique isolée, le BIM évolue vers des solutions multidisciplinaires intégrées.

 

Véritable opportunité de création de valeur pour la filière bâtiment, le BIM tend à s’imposer comme une nécessité pour les entreprises : aujourd’hui facteur différenciant, l’usage du BIM est en passe de devenir un critère discriminatoire des passations de marché.

D’autant que l’usage du BIM dans la filière française dispose une grande marge de progression pour atteindre les niveaux de maturité des pays pionniers : les donneurs d’ordre disposent d’un réel effet d’entraînement en ce sens.

 

L’adoption du BIM ne modifie pas fondamentalement la structure et la répartition des métiers, mais nécessite une forte montée en compétence des acteurs ; le BIM participe ainsi à la montée en qualification de près de 220 000 emplois du bâtiment, véritables moteurs de revalorisation pour la filière.

Des leviers existent en réponse à cet enjeu, principalement par la formation des équipes en place et le recrutement d’une expertise externe : le BIM serait générateur de 2500 nouveaux emplois sur trois ans. Ces prévisions pourraient s’accentuer par un usage massif du BIM dans la filière bâtiment.

 

Une étude réalisée par Charlotte de Lorgeril, Sophie Drouglazet-Giraud, Marwane Boutfirass

 

Votre contact Sia Partners : 

Charlotte de Lorgeril

Associate Partner Energy & Environment

+33 6 24 73 18 34

charlotte.delorgeril@sia-partners.com 

 


[i] Voir annexe de l’étude

0 commentaire
Publier un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top