• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
06/12/2017

France Biométhane lance un groupe de travail sur la filière biométhane avec des députés et sénateurs

Le Think Tank France Biométhane lance cette semaine un groupe de travail afin de réunir les meilleurs experts, de nourrir et d’enrichir les réflexions et les relations entre pouvoirs publics et acteurs de la filière du biométhane.

Plusieurs députés et sénateurs, dont Messieurs les députés Charles de COURSON, Député de la 5ème circonscription de la Marne, Matthieu ORPHELIN, Député de la 1ère circonscription du Maine-et-Loire, Eric ALAUZET, Député de la 2nde circonscription du Doubs, Julien AUBERT, Député de la 5ème circonscription du Vaucluse, Bruno DUVERGE, Député de la 1ère circonscription du Pas-de-Calais, Madame Florence LASSERE-DAVID, Députée de la 5ème circonscription des Pyrénées-Atlantiques et Monsieur Charles REVET, Sénateur de la Seine Maritime participeront à ce groupe de travail sur la filière biométhane en France.

Aux politiques se joignent aussi des personnalités du monde de l’entreprise, de la recherche, et de l’agriculture, dont Messieurs Denis CLODIC, Prix Nobel de la paix, Thierry TROUVE, Directeur Général de GRTgaz, Francis CLAUDEPIERRE, président de l’Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France (AAMF), François Xavier LETANG, agriculteur, Pierre de FROIDEFOND, co-Fondateur et Directeur associé de Cap Vert Energie et Mesdames Anne-Valérie GOULARD, Présidente de Suez Organique, Catherine LEBOUL-PROUST, Directrice de la Stratégie chez GRDF et Charlotte de LORGERIL, Associate Partner Energy chez Sia Partners.

La première réunion de ce groupe de travail sera l’occasion de faire un point sur la filière et sur les difficultés rencontrées, notamment au plan réglementaire. Monsieur Cédric de SAINT JOUAN, président du Think Tank France Biométhane, souhaite, au travers de ce groupe de travail, réfléchir sur le devenir, la consolidation et le développement de la filière du biométhane en France. « Les objectifs fixés par les pouvoirs publics sont très ambitieux, avec 10 % de biométhane dans la consommation de gaz en 2030. Les freins techniques sont en grande partie levés et il ne manque pas grand-chose pour que la filière décolle ».

Filière d’excellence et d’avenir, elle constitue une transition majeure dans le domaine des énergies renouvelables : elle favorise l’indépendance énergétique nationale et offre une alternative décarbonée aux carburants classiques. Exemple même de projets de l’économie circulaire, elle génère des emplois locaux et non délocalisables. Elle engendre le développement de technologies génératrices d’emplois industriels et exportateurs. Enfin, elle soutient le secteur agricole en apportant aux agriculteurs revenus complémentaires et substituts aux engrais chimiques.

 

Vous pouvez retrouver la dernière édition du Benchmark 2017 des filières européennes de biométhane, publié en collaboration par Sia Partners et France Biométhane ici

 

Votre contact Sia Partners : 

Charlotte de Lorgeril

Associate Partner Energy & Environment

+33 6 24 73 18 34

charlotte.delorgeril@sia-partners.com 

 

0 commentaire
Publier un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top