• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
14/09/2017

Entretien avec le co-fondateur de TRYON : Jimmy Colomies

Sia Partners est allé à la rencontre de Jimmy Colomies, co-fondateur de TRYON, jeune start-up française lancée en 2015 spécialisée dans le méthanisation des déchets urbains. Avec sa solution modulaire – le Tricube – TRYON souhaite favoriser la valorisation des gisements de biodéchets dans des environnements urbains et périurbains, au plus près des gisements.

Sia Partners : Pourquoi avoir choisi de se lancer dans le secteur de la méthanisation, souvent assez méconnu du grand public ?

 

La genèse du projet est a posteriori assez évidente puisqu’il s'agit d’un constat effectué à la fin de l’Ecole Centrale Paris relativement simple : la gestion actuelle des biodéchets est catastrophique. En effet, ceux-ci, qui représentent environs 10Mt/an, sont composés en moyenne à 80% d'eau et sont encore massivement collectés avec le reste des ordures ménagères pour être enfouis ou incinérés, ce qui ne fait aucun sens économique, social ou environnemental. Deux uniques solutions alternatives existent, le compostage ou la méthanisation. La première qui permet une valorisation organique est limitée par le type de déchets traitable, le besoin en place et en temps homme et la seconde, qui est pourtant très pertinente avec une valorisation énergétique additionnelle, n’existe qu’à très grosse échelle (industrielle ou agricole). Cette échelle n’est pas forcément pertinente pour les petits acteurs pour lesquels il faut organiser une collecte sélective (sans valeur ajoutée mais avec un fort impact environnemental) sur souvent plusieurs centaines de kilomètres, ce qui rend la gestion globale très couteuse. C’est ce contexte qui nous a naturellement poussé à se positionner sur une micro échelle permettant de réduire voir de supprimer cette collecte tout en redistribuant plus localement les ressources produites.

 

Sia Partners : Dans un marché encore jeune, quelles sont les particularités de votre produit qui plaisent à vos clients ?

 

Notre produit est composé de conteneurs modulaires de 20 pieds intégrant les différents processus de la méthanisation. La capacité de traitement est donc adaptable en fonction de la production locale, sachant qu’un module est capable de traiter 150 t/an. Ces conteneurs sont automatisés et connectés, ce qui nous permet de maitriser et de communiquer sur leurs performances. L’offre se compose du produit couplé à un service clé en main d’installation/exploitation/maintenance afin que l’utilisateur n’ait plus qu’à y intégrer les biodéchets sans se soucier du reste.

Outre notre expertise de la micro-échelle acquise pendant plus de deux ans de R&D, ayant par ailleurs fait suite à deux brevets, notre positionnement avec une offre clé en main est un de nos avantages appréciables pour les clients.

 

Sia Partners : Les gisements français semblent aujourd’hui garantir un marché colossal. Pourtant le développement de cette dernière peine encore à atteindre son potentiel maximum. Quelles sont selon vous les freins actuels de la filière ?

 

La réglementation aujourd’hui ne prévoit pas de cadre à cette micro-échelle qui se voit donc régie par les contraintes industrielles des installations de méthanisation plus classique. Pour autant, les risques, les impacts et les nuisances sont fortement réduits quand ils ne sont pas supprimés. Sans réclamer de dérogation, nous espérons pouvoir avec les autres acteurs de la filière faire évoluer ce cadre règlementaire qui rend l’activité pratiquement impossible aujourd’hui.

 

Sia Partners : Alors que la filière de gestion des déchets est historiquement maitrisée par des géants français comme Suez ou Véolia, on voit de plus en plus de startups se lancer sur le sujet. Pouvez-vous nous en dire davantage ?

 

Notre principal concurrent aujourd’hui est anglais, mais de nouveaux acteurs émergent en France. On retrouve ainsi en Angleterre SEAB Energy qui propose une installation similaire mais sans le service d’accompagnement. Un autre acteur, Qube Renewables, est présent en Angleterre mais plus orienté sur le marché agricole. En France on retrouve plusieurs startups qui proposent ou distribuent des solutions à différentes échelles et orientées pour différents acteurs de l’IAA et de l’agriculture. La société Enerpro distribue des solutions asiatiques notamment de Puxin, tandis que la société Ineval souhaite distribuer une solution de la société néerlandaise AllOptimal ; la société Verde Energy se base sur une solution de la société autrichienne Pottinger et plus récemment la société Bee&Co qui développe sa propre solution.

 

Sia Partners : Quel est votre sentiment sur l'évolution de la filière à court et moyen terme ?

 

Notre volonté est de pousser le développement de cette micro échelle pour le biodéchet afin d’en finir avec la collecte longue distance. L’intérêt est alors d’augmenter l’autonomie territoriale en ressources agronomique et énergétique, de créer de l’emploi local, de limiter le trafic et l’impact du transport, de mettre à disposition des outils de communication et de sensibilisation sur le tri sélectif, de limiter les risques et nuisances de la méthanisation et d’accélérer son implantation grâce à une solution sans génie civil et industrialisable.

 

Présentation de TRYON

 

Fondé en 2015, TRYON déploie une solution innovante de méthanisation à échelle locale pour valoriser les biodéchets de manière simple et économique. Fort de son succès, TRYON est déjà accompagné par plusieurs grandes entreprises ou structures comme la BPI, le Réseau Entreprendre 92, le crédit agricole, l’ADEME, la région IDF et l’incubateur Agoranov. TRYON a notamment travaillé avec Suez, Airliquide, Sodexo ou encore l’Irstea.

Jimmy Colomies : diplômé de l’Ecole Centrale de Paris, Jimmy a eu plusieurs expériences notamment en Asie avant de lancer sa start-up TRYON avec Sébastien Gacougnolle.

Sébastien Gacougnolle : diplômé de l’ENSGSI à Nancy, Sébastien a travaillé 3 ans chez SFR avant de lancer sa start-up TRYON avec Jimmy Colomies.

 

Propos receuillis par Sia Partners

Pour plus d'informations, le site de Tryon.

0 commentaire
Publier un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top