• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
03/05/2017

La 2ème édition de l'Observatoire du Biométhane reprise par la presse

A l'occasion de la sortie du panorama 2017 de la filière biométhane de l'Observatoire du Biométhane (par le Think Tank France Biométhane et Sia Partners), la presse reprend les conclusions de ce 2ème Observatoire du Biométhane et cite Cédric de Saint Jouan, président du groupe Vol-V et du jeune think tank France Biométhane.

 

Usine Nouvelle : Le biométhane en quête d'amour... des banquiers

" Le biométhane s’affiche comme une nouvelle énergie renouvelable, apte à figurer en bonne place dans le mixte énergétique poste carbone, et affichant parmi les meilleures performances en matière d’émissions de particules fines pour le transport. La filière promet aussi des emplois non-délocalisables (mais le potentiel, n’est pas encore chiffré). Et l’Ademe aide au financement des projets via deux enveloppes du programme des investissements d’avenir.

Pourtant, les acteurs se sentent mal aimés et encore trop méconnus, Des banquiers surtout, qui rechignent à financer les nouvelles installations. Selon lui, les banquiers auraient été échaudés par les projets de cogénération, qui n’auraient pas délivré les résultats escomptés. "C’est une des raisons pour laquelle on milite pour étendre le prix de rachat garanti de 15 à 20 ans", explique Cédric de Saint-Jouan."

Lire l'article en intégralité ici.

 

Economie Matin : Biométhane : le décollage du secteur se confirme

"Ce 2eme Observatoire confirme le décollage de ce nouveau marché : partie prenante de la transition énergétique, le biométhane ouvre de nouvelles voies pour la production de gaz en Europe. En France, l’injection de biométhane dans les réseaux connait, depuis 2014, une très forte dynamique. 9 nouveaux sites ont déjà été mis en service en 2016, et 3 depuis 2017, portant ainsi à 29 le nombre d’installations depuis 2011.

[...] Mais pour Cédric de Saint Jouan, président du think tank France Biométhane « les chiffres de la croissance de la filière injection de biométhane ne doivent pas masquer le fait que son développement est encore très lent par rapport aux objectifs, et son financement est encore largement freiné par les réticences des banques face à des risques importants. Cette filière reste globalement soumise à des régimes d’autorisations complexes, concernant tant les autorisations d’exploiter que des contraintes liées à la valorisation du digestat. Le tarif d’obligation d’achat du gaz reste le socle du développement du biométhane en France, mais la durée du tarif fixée à 15 ans limite les banques dans leurs perspectives de rééchelonnement des prêts en cas de difficulté de remboursement des installations. Pour rassurer les banques, il est nécessaire de prolonger ce tarif à 20 ans."

Lire l'article en intégralité ici.

 

Environnement Magazine : L'essor du biométhane "est encore très lent"

"Le marché a décollé. Au mois de mars 2017, la France comptait 29 unités de biométhane pour une capacité totale de production de 0,44 terawattheure par an (TWh/an). C'est le bilan de la nouvelle édition de l'Observatoire publié par France Biométhane et SIA Partners."

Lire l'article en intégralité ici.

 

GreenUnivers : Biométhane : Point d'étape et nouvel arrêté

Lire l'article en intégralité ici.

 

Votre contact Sia Partners :

Charlotte de Lorgeril
Associate Partner Energy
+33 6 24 73 18 34

charlotte.delorgeril@sia-partners.com

 

Sia Partners

0 commentaire
Publier un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top